Fiesta à l'Oloffson Hotel

Publié le par Loulou

Salut tout le monde!
Désolé pour le peu de nouvelles dont  je ne vous ai aps abreuvés ces derniers temps. Je vais donc m'empresser de réparer cette infamie!

Alooors. Deux semaines ont passé depuis mon dernier post, il me semble.
Le 1er nov, je suis allé à une fête de ouf organisée à l'Hotel Oloffson. Celui-ci a d'ailleurs été l'un des plus beaux hôtels de la Caraïbe, même s'il est bien délabré à présent. La façade donne encore une idée de sa splendeur passée.















Cette grande demeure bâtie vers 1850 est l'archétype de la "Maison Pain d'épices", style colonial qui vit son apogée dans les capitales de la Caraïbe, et notamment à Port-au-Prince.

A l'Oloffson donc, il y avait une grosse fiesta pour la Toussaint. A cette occasion, le groupe RAM (rock vaudou jouant régulièrement le jeudi à l'hôtel) a fait son come back. Comme le public était au rendez-vous, j'ai eu a chance de passer la porte et d'entrer, alors que bon nombre des gens qui étaient avec moi et Manno n'ont pas pu entrer!

La piscine que vous voyez ci dessus était recouverte d'une plate forme sur laquelle se tenait le public en délire, et le groupe jouait en face de la métaierie qu'on voit sur l'image de la piscine.

Ambiance de fou dans la fosse, on avait vraiment pas l'impression d'être en Haïti mais plutôt dans une soirée cocktail branchée de la Côte d'Azur :)
Of course votre serviteur était claqué dès 1h30 du mat, et s'est retrouvé à roupiller contre des enceintes (éteintes heureusement). Manno pensait que j'avais trop bu mais en fait que dalle j'étais juste complètement crevé. En effet, je n'arrive à ne pas tomber de sommeil à 22h que depuis quelques jours, avant mon heure c'était 21h! Comprenez qu'à une heure j'étais entre les bras de Morphée ^^

Commenter cet article

Lefu 26/11/2008 13:16

Au lieu de festoyer dans la débauche en compagnie de capitalistes libéraux exécrables, apprends à orthographier le pays de Ho Chi Minh, camarade ! Viêt Nam.